ATELIERS

accueil / ateliers

Partir de chaque personne et s’adapter !

canaliser/ déverser/ décharger/ rendre visible / exprimer / faire comprendre / se dévoiler etc…

                          ……..   Sur un support autre que soit même ou autrui … 

L’art thérapie permet à l’individu, seul ou en groupe, de faire un travail sur lui-même, sur son rapport à l’autre et à son environnement, au moyen d’un support particulier. Ainsi, la confrontation directe entre le patient et l’intervenant est estompée, il n’y a pas de rapport de domination car l’aidant se retrouve davantage comme un médiateur et l’accompagnateur d’un cheminement que la personne exécute elle-même, à son rythme, se découvrant ainsi dans les choix qu’elle fait et les directions que prennent son projet.

Je privilégie les propositions d’activités ouvertes et déclinables selon les envies et les idées de chacun.L’enjeu est de permettre à chaque personne de s’approprier une problématique ou une thématique et d’y trouver un intérêt personnel à y travailler.Le déroulement des activités et leur organisation sont basés sur l’échange et l’élaboration : je ne sais pas mieux que les autres !

Il faut pour cela partir de la personne d’abord : la prise de risque et le lâché-prise est pour tous, autant pour moi qui propose une activité que pour ceux qui se lancent dans un projet ou expérimentent quelque chose. Il s’agit donc d’accompagner et de se faire le porte-parole d’envies et d’idées qui peinent à se faire entendre, parfois enfouies sous des pensées encombrantes. Les matériaux et les techniques utilisés sont choisis en fonction des projets de chacun, et non l’inverse (dans la limite d’un budget estimé à l’avance).

Mon parcours _ de peintre puis de sculpteur _ et ma formation en scénographie me permettent de proposer un assez vaste champs d’activités :

  • Sculpture, moulage : l’empreinte, le corps, l’objet, l’accessoire : extension du corps
  • Dessin, peinture, encre, monotype, gravure… : la superposition des espaces
  • Le travail du textile: la transparence, la légèreté , voiler, dévoiler …
  • Le travail de l’espace : (re)décorer son espace, s’approprier un lieu, etc…
  • les mots, l’histoire:  (se)raconter, transcrire, transmettre, …
  • L’image: la prise de vue, la retouche image, le montage photo.
  • La video: la mise en scène (clip), la video en situation réelle (reportage), le montage, …

J’ai pu exercer différentes interventions, de longue ou de courte durée, auprès de public très divers tels que les jeunes placés par la protection judiciaire de la jeunesse (troubles du comportements, difficultés à s’exprimer autrement que par la destruction et l’agressivité, sentiments et peur de l’échec…), les personnes âgées présentant des troubles cognitifs importants (alzheimer , etc…), et des enfants autistes.

Activités et accompagnement individuel

Public : jeunes atteints de troubles autistiques, personnes âgées atteintes de maladies dégénératives, …

Point d’Orgue

Certaines des propositions d’activités se calquent sur le travail d’une orthophoniste, d’autre se tournent d’avantage sur celui de l’Art-thérapie. 

Activités de stimulation cognitives ludiques.
– Jeux de reconnaissances visuelles, verbales, sensitives.

– Activité de psychomotricité en diversifiant les supports (collage, découpage, étiquettes à identifier, question/réponse, reconnaitre un dessin d’objet, d’animal, etc.)
– musique, chant
– lecture / écriture et poésie

L’outil informatique m’aide à rebondir et à me rendre flexible afin de répondre au mieux aux envies de chacun (actualité culturelle, petit documentaire sur un artiste, un écrivain, jeu des capitales mondiales, album d’un chanteur…)

Activités syntaxiques 
– la reconnaissance des mots avec/sans leurs images
– jeux sur le sens et le contexte dans lequel un mot s’inscrit
– l’écriture, la calligraphie
– la construction de phrase, les mots croisés, les mots qui riment, la poésie

Activités de relaxation / concentration
– le mandala
– le papier mâché
– la coûture / broderie
– la lecture à haute voix

La photographie, la vidéo
– la prise d’image/photo (installer/reconnaitre un sujet, un cadre)
– l’ordre chronologique des images
– créer une narration avec la matière photographique ou vidéo
– apprendre à regarder/comparer/ (se)mettre en scène

L’enjeu de ces activités diffère d’une séance à l’autre. Prenant en compte l’humeur et les envies de la personne, il faut savoir stimuler intellectuellement et sensorielement, sans décourager ou faire front trop brutalement aux lacunes parfois lourdes à accepter pour « l’aidé ».

Le côté évolutif de chaque situation dans un sens comme dans l’autre (croissant ou dégénératif) impose une relation basée sur la confiance, l’échange et le partage.

Je dois faire comprendre à mon interlocuteur que je suis là pour l’accompagner à accepter ce qu’il est et devient… qu’il va m’apporter autant que je vais tenter de lui apporter.

Ateliers collectifs

Références : PJJ, Ephad, MECS…. (Comité parisien, etc…)

Résidence pour personnes vieillissantes, foyers pour jeunes, milieu scolaire, etc.

Mise en place d’ateliers créatifs.

A chaque situation ; ses enjeux, ses objectifs, ses possibles … 
Les Classiques : Sculpture, dessin, peinture, informatique, photo
Les Originaux : conceptualiser, créer et monter un décors de théâte, décor pour film, …
Et toutes leurs variantes … le moulage, le graffiti, la peinture sur bois, sur verre, l’éclairage de décors, story-board et écriture illustrée etc…

Pour les jeunes, l’attention se porte sur le concept de « collaboration » de « travailler ensemble pour un résultat commun », tout en tentant de révéler les talents et les capacités de chacun

Journal hebdomadaire du « comité parisien » ACSJF :